Fabrication de bière

Enfant, les expériences de tout ordre faisaient déjà partie de mon quotidien. Je me souviens encore de celle de la fabrication de la bière. Bien sûr, je ne pourrais pas vous dire si elle était bonne ou non puisque à cet âge, je n'avais que le plaisir de la confection.

Cette expérience reste pour moi un très bon souvenir : de nombreuses étapes (à n'en plus finir ! ) et beaucoup d'attente entre chacune d'elles. Mais quand on est enfant, on a du temps et plus ça dure, plus on trouve les expériences magiques. Rien que le ramassage de l'orge à quatre-pattes dans le vieux grenier de ma tante me laisse encore un doux souvenir.

 

La bière faite dans mon enfance était donc élaborée à partir d’orge (malt vert). Il fallait tourailler dégermer, maisher, brasser, houblonner et y insérer de la levure de bière avant de mettre le tout en bouteille. Entre chaque étape, plusieurs jours devaient s'écouler.

Quel travail ! 

 

Et puis, les années ont passé et le temps que nous avions s'en est allé. Les nombreuses étapes de la fabrication de la bière font qu'aujourd'hui nous n'arrivons plus à en faire de cette façon.

Heureusement, il existe des kits de fabrication de bière très bien fait, ce qui nous permet de pouvoir en faire à nouveau. Nous avons commencé par de la  bière ambrée et n'avons pas été déçu du résultat. Un franc succès.

Le goût, la couleur, la mousse : tout y est ! 

 

Voici donc les étapes, pas à pas, de la fabrication de la bière (à partir d'un kit) : 

 

POUR 12L DE BIERE : 

 

1 kit à bière pour brasser à la maison. 

Le récipient pour la fermentation doit avoir une contenance supérieure d'environ un quart du volume final. Il doit être en plastique alimentaire, en verre ou en inox.

1 concentré pour bière (ici ambrée mais vous pouvez choisir ce qui vous plaît).

Des bouteilles.

 

 

DSC_0050.jpg

 

Il faut tout d'abord désinfecter ou aseptiser tout le matériel qui entrera en contact avec la bière. Pour cela, tremper pendant au moins une demi-heure le récipient dans la solution fournie dans le kit.

Bien rincer à l'eau froide le matériel stérilisé pour éliminer toute trace d'aseptisant (car nuisible aux levures).

Ces opérations sont très importantes puisqu'elles vont permettre d'avoir une bière de qualité.

 

Verser le sachet de levure dans un demi verre d'eau que vous aurez fait bouillir et refroidi en dessous de 25°c (c'est la phase de réhydratation des levures.) la levure est un organisme vivant et peut donc très mal supporter les différences de température. Attention donc à ne pas les tuer ! 

 

Mettre la boite de concentré pour bière au bain marie afin de rendre le moût plus fluide.

 

Faites chauffer 3 litres d'eau.

Verser l'extrait dans le seau de brassage puis rincer la conserve avec 3L d'eau et 500g de sucre roux (si vous utilisez du rapadura, mettez-en moins). Ajouter dans le seau.

Ne mettez pas trop de sucre, le taux d'alcool va augmenter, mais votre bière perdra en goût.

 

DSC_0056.jpg

Bien mélanger le tout

DSC_0053 (2).jpg

DSC_0057 (2).jpg

Ajouter 8 litres d'eau froide dans le seau et laissez le mélange refroidir à 23°.

 

Mesurer la densité de la bière : elle doit être aux alentours de 1055.

 

Verser le mélange eau + levure dans le seau et mélangez une dernière fois.

 

Fermer hermétiquement le seau et mettre en place le barboteur.

 DSC_0061.jpg

 

Laisser fermenter une dizaine de jours à température ambiante pour arriver à une densité de 1010.

 

DSC_0153.jpg

 

Ralentir la fermentation en mettant la bière au frais (16 à 17° environ) pour qu'elle se clarifie pendant 2 à 4 semaines.

 

La fin de la fermentation sera effective lorsqu'il n'y aura plus d'activité dans le barboteur et que la densité de votre bière aura atteint une valeur de 1010 à 1008 (à mesurer avec un densimètre).

 

Pour que la refermentation se fasse dans les bouteilles, il faut rajouter 100 grammes de sucre pour l'ensemble des 12 litres obtenus.

 

On peut alors embouteiller, et laisser les bouteilles à température ambiante (plus de 20°C) pendant une semaine avant de les mettre au frais (17° environ) pendant six à huit semaines (avant consommation).

Nous avons fait le choix de mettre une partie de la bière dans des grandes bouteilles (à bouchons mécaniques) et dans des petites (à capsules : le capsuleur et les bouchons sont fournis dans le kit).

 

DSC_0079.jpg

 

DSC_0092.jpg

DSC_0097.jpg

DSC_0033.jpg


A la vôtre ! Yec'hed mat comme on dit chez nous en breton.

 



27/07/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres