Réjuvélac : ferment végétal sans gluten

Comme je vous le disais, le plus gênant lorsque l'on veut enlever le lait animal de son alimentation en continuant à cuisiner ses recettes, c'est que l'on s'aperçoit que le lait animal est partout. On en consomme sous toutes ses formes.

 

Je souhaitais continuer à manger des yaourts, oui mais sans lait animal et sans soja.

L'autre jour, en allant faire mes courses à la coop, je demande donc à la gentille dame qui y travaille si l'on peut faire ses propres yaourts (ben oui, faire soi-même revient moins cher et du coup, permet de continuer à ne pas se mettre en difficulté financière pour un "régime alimentaire"!)

 

Bon, pour un yaourt (ou fromage), il faut fermentation, alors : COMMENT QU'ON FAIT AVEC DU LAIT VEGETAL?????????????????????????????

 

Elle me répond gentillement : "Ben, avec le réjuvélac bien sûr!". Et là, elle a bien du voir que je venais d'un autre monde, et toute gentille, a rajouté "Tu veux la recette?"

"Ben voui... et la définition aussi..."

 

C'est une boisson sans alcool, fermentée, à base de graines germées mais ne contient pas de gluten (même si elle est à base de blé)

 

 

Donc voilà, je partage avec vous aujourd'hui cette fabrication : les recettes qui en découleront feront alors l'objet de d'autres billets.

 

 

REJUVEJAC :

 

Réjuvélac 1er cycle :

 

  • Faire germer deux poignées de blé

 

  • Transvaser le blé germé dans une bouteille ou bocal en verre.

 

  • Remplir d'eau minérale et recouvrir de gaze tenue par un élastique.

 

  • Mettre le tout dans un placard, au chaud et à l'abri de la lumière.

 

  • Laisser fermenter environ 3 jours. 

 

  • Transvaser le liquide obtenu dans une bouteille en verre fermée et stocker au frais.

Réjuvélac 2ème cycle

 

  • Dans la bouteille contenant les graines de blé germé, remplir à nouveau d'eau à ras bord, fermé par la gaze.

 

  • on procède alors comme ci-dessus (1er cycle)et on récupère le réjuvelac second cycle que l'on transfère dans une autre bouteille que l'on place au frais.

    Réjuvélac 3ème cycle :

 

  • Remplir une troisième et dernière fois la bouteille contenant le blé germé et remettre au placard environ un jour de plus.

 

  • Récupèrer le réjuvelac de troisième et dernier cycle et le mettre au frais lui aussi.

 

On peut alors se séparer du blé germé qui a donné 3 litres de réjuvélac.

Le réjuvelac de troisième cycle est beaucoup plus corsé en goût que celui du premier cycle.

Elle m'a également dit que l'on pouvait couper avec un peu d'eau si le goût était trop prononcé ou laisser fermenter un peu plus celui du premier cycle s'il n'est pas assez fermenté.

 

 

Je pense aussi essayer de mélanger les trois et de les diviser en trois bouteilles pour qu'ils aient la même fermentation.

 

On peut donc : le boire tel quel

                        lui ajouter du sucre ou du citron

                        S'en servir pour faire des yaourts (ferment)

                        S'en servir pour faire des fromages (ferment)

 

 

 

 



03/05/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres