recette de la cramaillotte ou "miel de pissenlits"

Le pissenlit est actuellement en pleine floraison et recouvre prés et jardins : bref, on le trouve un peu partout très présent dans nos jardins; il est de saison.

On le consomme depuis toujours : on le mange, on le consomme aussi en boisson.

On  mange le plus souvent les jeunes feuilles en salade ou dans des sandwichs, en soupe, en légume d'accompagnement et pour les amateurs, les boutons floraux marinés font toujours l'unanimité. On en tire également un vin de ses fleurs. Ils peuvent aussi, sans être marinés être dégustés avec une bonne vinaigrette.

Les racines se consomment crues, cuites au beurre mais aussi torréfiées pour remplacer le café.

 

 

Sans doute connaissez-vous ce que l'on appelle le miel de pissenlits ou cramaillotte car, cette recette très répandue était (en tous les cas vers chez moi), dans toutes les maisons de nos mères ou nos grands-mères. Il y a, comme avec toutes les recettes de grands-mères, autant de variantes que de familles.

 

MIEL DE PISSENLIT ou CRAMAILLOTTE

 

Pistils de 300 fleurs
1 l d'eau
Le jus de 3 oranges bio
Le jus d'1 citron bio
Entre 50% et 80% de sucre (cristalisé ou à confiture) par rapport au jus obtenu après   égouttage.

Ramasser les fleurs de pissenlit lorsqu'elles sont complètement ouvertes (cela facilite le travail par la suite). En début d'après-midi, c'est l'idéal.

 

 

Enlever toute la partie verte des pissenlits (pour éviter que cela ne soit trop amer) et ne garder que les pistils.

 

 

Presser le jus des oranges et du citron

 

 




Verser dans une bassine à confiture 1L d'eau, le jus des oranges et du citron sur les pistils et porter le tout à ébullition.

 

 

Une fois à ébullition, baisser le feu puis remuer le tout pendant  3/4 d'heure en remuant souvent.

 

Laisser infuser et refroidir le tout durant une nuit.

Le lendemain matin, presser le tout jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucune gouttes. Récolter uniquement le liquide.

Peser la quantité de jus obtenu et ajouter entre 50% et 80% (selon vos goûts) de sucre par rapport au poids total de jus obtenu.

Ajouter le sucre au liquide puis cuire comme une confiture normale.


Dès les premiers bouillons, écumer la mousse blanche pour que votre "miel" soit translucide.


Dès qu'il n'y a plus de mousse blanche, baissez le feu et laissez cuire à petits bouillons pendant 30 à 45 min. Pour vous assurer de sa cuisson, procéder au test de la cuillère (mettre une goutte sur une cuillère très froide : si la goutte se fige, votre gelée est prête ! )

Mettre aussitôt en pots et retourner ceux-ci.

 

 

Il se peut que si vous utilisez du sucre cristal, votre gelée reste un peu liquide : conserver la au réfrigérateur votre cramaillotte s'épaissira.

 

 

BONNE CRAMAILLOTTE !



22/04/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres