Grésillon ou l'art de ne rien perdre dans le cochon!

Lorsque j'étais petite, je m'amusais à lire sur une boucherie "de la tête à la queue, je suis délicieux" en regardant le gros et joli cochon rose peint en-dessous.

Et bien, je pense souvent à cette phrase et n'ai jamais réussi à la faire mentir !

Parfois, en préparant des saucisses ou encore du pâté de campagne, on doit enlever la couenne et là on se dit : mince, on ne va tout de même pas jeter cela quand même.

 

Ma mère cuisinait ces couennes à la casserole. Elle les mettait donc ( sans trop de gras ) dans la casserole puis faisait cuire le tout à feu doux pendant un certain temps. Ca explosait de partout et embaumait la cuisine. Les morceaux durcissaient et devenaient très croquants. Je garde un excellent souvenir et me souviens du goût comme si c'était hier. Le seul hic : qu'est-ce qui c'était gras ! Nous, on appelait cela des "grésillons"

Et puis, en regardant dans les rayons des boutiques asiatiques, on trouve sous vide des petits paquets de couenne de porc en filaments.

Voilà une occasion d'essayer!

 

 

Recette des grésillons ou couenne de porc soufflée : 

 

Couenne de porc dégraissée

1 bouquet garni

1 carotte

1 clou de girofle

1 déshydrateur ou un four (ou soleil)

Friteuse + huile de friture

 

 

Commencer par dégraisser la couenne en enlevant au plus près, toute la partie blanche.

 

 

Puis, mettre le tout dans un court-bouillon agrémenté comme bon vous semble. Ici, une carotte, un clou de girofle, une ou deux feuilles de laurier, du thym, sel, poivre.

 

 

Laisser cuire quelques dizaines de minutes puis, lorsque la couenne se ramolli, éteindre le tout.

 

Laisser refroidir la couenne hors de l'eau puis si vous le souhaitez, retirer encore le surplus de graisse.

 

 

Débiter ensuite en lanières, les mettre sur la grille du déshydrateur puis laisser sécher 8H à 48°C.

 

Il ne reste plus qu'à les frire.

 

Ici, on les a mangé en apéro avec du sel aromatisé aux herbes. Personne n'a réussi a trouver ce dont il s'agissait. La plupart pensait à une nouvelle variété de pop-corn (véridique!). Mais quand on a dit ce que c'était, on a eu le droit a "bien sûr, maintenant que tu le dis, je vois bien..."

 

Au niveau de la texture : très agréable. Léger (très léger) et croustillant, on a du mal a s'arrêter d'en prendre (on a l'impression de ne rien manger tellemnt ça disparaît vite)

 

A refaire absolument!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/03/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres