camomille romaine

CAMOMILLE ROMAINE

Description :

 Plante vivace haute de 10 à 40 cm. Les feuilles sont bi ou tri partîtes à segments lancéolés, filiformes. Capitules de 2 à 2,5 cm de diamètre, réceptacles coniques bombés mais non creux. Les fleurs sont jaunes, érigées au bout d'une tige, en solitaire. Elle a une odeur amère et aromatique. Plante "feu"!

Principales propriétés :
La camomille romaine est surtout utilisée contre les troubles digestifs et comme antispasmodique.

Parties utilisées :

Toute la plante aérienne (tige, sommités fleuries)

Indications :

 Interne
Dyspepsies, Inflammations du tube digestif (attention! certaines doses peuvent augmenter les spasmes, à associer), Migraines digestives et hépatiques, Paresse gastrique (digestion lente), Affections urogénitales , Névralgies (dentaires, scia algie, mal de dents des enfants), Poussée de croissance de l'adolescence, Tendances anorexiques , Étapes difficiles, révoltes (adolescence, ménopause...), Grippes et fièvres (digestive), Engorgement du foie de la rate Antispasmodique digestif et utérin , Para sympathicolytique, Eupeptique , Cholagogue , Stimulante (toutes les fonctions) , Tonique amer , Emménagogue (régularise le flux menstruel perturbé), Sudorifique , Antianémique, Vermifuge , Fébrifuge (d'origine digestive) , Antiallergique , Antalgique et anti-inflammatoire (gynécologie)

Externe
Dermatoses inflammatoires
Brûlures
Eczéma
Prurit vulnéraire
Douleurs névralgiques

Anti-névralgique, Problèmes ophtalmies (conjonctivites, et blessures), Vulnéraire (antipurulent)

Posologie :

Interne
- Infusion : 4 g à 30 g par litre d'eau), en association à cause de son amertume, et jusqu'à 30 g/litre d'eau pour fièvres ou gros blocages.
- T.M. : 80 gouttes par jour, aussi en association (pas d'azulène).
- H.E. : de 8 à 9 gouttes/jour.

Externe
- Bains : 2 poignées de fleurs fraîches dans 5 litres d'eau, faire bouillir 5 minutes et laisser infuser 2 à 3 heures, filtrer et réchauffer (antifatigue, anti-anémie et bon préalable aux soins des maladies de peau).
- Lotion : sur les maladies des yeux et des paupières.
- Cataplasme : Faire suer à la vapeur (névralgie).
- Huile de camomille : Prendre 2 belles poignées de sommités fleuries pour 1 litre d'huile (olive, amande douce) et on laisse cette préparation au soleil en prenant la précaution de tourner la bouteille d'un quart de tour tous les jours et cela entre 15 et 1 mois. En cas de manque de soleil, on utilisera le bain-marie (petite température). On filtre et on transvase cette préparation dans des flacons opaques. On peut aussi mélanger à la camomille romaine, de l'arnica, de la pâquerette, huile merveilleuse pour les ecchymoses, les plaies, qui commencent à s'infecter, l'ongle incarné, les dermites sèches, les névralgies, les prurits anal et vulvaire.
- Lavement : 1 litre d'infusion filtrée, adoucit et tonifie la muqueuse et la rééduque. En 2° lavement, commencer à bouger, percevoir son corps, son intestin. De même qu'au 3° lavement.


22/05/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres